Ponts du Monde, séjours solidaires pour adolescents

PROJET
ÉDUCATIF

La vie est un long champ à cultiver.
Voyager, c'est y semer la diversité de la Terre.
Voyager, c'est l'embellir des couleurs du monde.
L. Lesven



PROJET EDUCATIF

Sommaire

INTRODUCTION

  1. LA NAISSANCE DE PONTS DU MONDE
  2. NOS INTENTIONS ÉDUCATIVES
  3. NOS OBJECTIFS ET LES MOYENS MIS EN PLACE
    1. Quelques principes généraux
    2. Respecter le rythme de vie de chaque jeune
    3. Mettre l'accent sur la vie quotidienne du séjour
    4. L'implication des jeunes
    5. Une équipe d'adultes engagés dans le projet
  4. LE VOYAGE COMME SUPPORT
    1. Le voyage pour les adolescents
      1. Pourquoi les adolescents ?
      2. Accorder, Associer, Lier, Allier adolescence et tourisme
    2. Voyager autrement, oui, mais comment ?
    3. Des actions concrètes
  5. FAVORISER L'ACCÈS AU TOURISME POUR TOUS

CONCLUSION





INTRODUCTION

Il serait illusoire de vouloir instaurer un système éducatif basé sur la prise de conscience personnelle dans le temps aussi court que celui d'un centre de vacances.
En effet, les adolescents ont besoin d'un temps d'adaptation assez important et n'ont pas toujours les facilités pour passer du rythme scolaire, principalement géré par la structure éducative, au rythme du centre de vacances, où chacun se prend davantage en charge.

Orienté vers la jeunesse, fondé sur l’échange et le dialogue entre les cultures, et soucieux de préserver les valeurs fondatrices du tourisme, PONTS DU MONDE entend néanmoins contribuer, à son échelle, à la formation des adultes de demain, à leur développement, à leur épanouissement, bref à participer à la construction de l'identité des citoyens français du monde de demain.

Pour PONTS DU MONDE, organisateur de séjours à l'étranger, l'élaboration d'un séjour en centre de vacances pour adolescents s'articule autour de 3 axes: des intentions éducatives, des objectifs à atteindre, et des moyens nécessaires à leur réalisation, tout cela en lien avec notre conception du voyage.

Nous ne nous prétendons pas réformateurs ni novateurs, nous souhaitons simplement promouvoir, auprès des adolescents d'aujourd'hui, une forme de tourisme alternatif, davantage orienté vers un tourisme responsable, équitable, éco-volontaire et social.

Séjour PONTS DU MONDE
  1. LA NAISSANCE DE PONTS DU MONDE
  2. Notre vraie nationalité est l'humanité.
    Herbert George Wells

    PONTS DU MONDE est une association loi 1901 à but non-lucratif, basée sur le volontariat et le bénévolat, qui se consacre à l’organisation de séjours de tourisme solidaire hors des pays dit "développés".
    Créée suite à l'expérience de 10 années passées à voyager aussi bien seuls qu'avec des jeunes dans le cadre de centres de vacances, les membres fondateurs de PONTS DU MONDE émettent le souhait de construire un "voyager autrement".

    Après de multiples nations visitées, de nombreuses rencontres, riches, variées, le dialogue noué avec les populations locales et quelques confidences partagées, nous en sommes arrivés à la conclusion suivante : voyager certes, mais partager aussi !
    Le constat qu'à l’heure actuelle l’industrie touristique de masse engendre de nombreux méfaits plus qu'il n'apporte de bienfaits dans les pays d’accueil (environnementaux, économiques…), les membres fondateurs de Ponts du Monde entendent proposer un tourisme alternatif, davantage responsable.

    Les séjours que nous proposons possèdent ainsi chacun une spécificité intrinsèque, basée sur l’échange et le dialogue entre les cultures, et plus particulièrement sur un partenariat avec des acteurs locaux.
    Ainsi, partir avec PONTS DU MONDE, c’est dépasser les clichés paradisiaques de l’évasion au profit d’une découverte des pays plus authentique et plus humaniste.

  3. NOS INTENTIONS ÉDUCATIVES
  4. - Aider les adolescents à passer de bonnes vacances dans un climat de sécurité physique et affective;
    - Aider à la découverte d'un autre pays, d'autres personnes dans le respect réciproque des convictions et milieux d'origines;
    - Prendre conscience pour l'adolescent des impératifs de la vie collective en privilégiant l'apprentissage du respect mutuel des personnes;
    - Favoriser l'épanouissement harmonieux des adolescents en suscitant les conditions d'éveil de toutes leurs potentialités;
    - Favoriser la socialisation des adolescents pour une plus grande sociabilité (nous entendons par socialisation: l'adaptation des adolescents à la vie de groupe, et par sociabilité: l'aptitude des adolescents à vivre en société).



  5. NOS OBJECTIFS ET LES MOYENS MIS EN PLACE
  6. Même si chaque équipe rédige un projet pédagogique précisant le mode de fonctionnement qu'elle souhaite instaurer durant son séjour, nous aspirons vivement à préciser une trame générale des règles de vie telles que nous les envisageons, afin que chaque groupe parte sur un fondement identique à propos des principes qui régiront la vie collective de chaque séjour.
    Ces règles et leur intérêt pour la réussite du séjour seront plus clairement explicités aux jeunes par les équipes d'encadrement, et associés aux règles de fonctionnement spécifiques à chaque séjour et à chaque équipe.


    1. Quelques principes généraux
    2. - Consommation interdite d'alcool (sauf dégustation locale), et de drogue;
      - Sexualité: Dans le cas de la formation de couples, l’équipe d’animation a un rôle d’information auprès des jeunes sur la sexualité, Cette information a pour objectif la prévention et la dissuasion, excluant toute incitation au passage à l’acte;
      - Tout faire pour éviter l'apparition de vols;
      - La cigarette : les lieux et les moments seront déterminés entre les jeunes et l'équipe d'encadrement. Néanmoins le tabagisme des jeunes ne saurait être encouragé.


  1. Respecter le rythme de vie de chaque jeune
  2. Il est nécessaire pour cela de prendre en compte:
    - Le besoin d'aide des adolescents dans la gestion de leurs temps de repos et de sommeil;
    - L'individualisation des rythmes de vie qui favorise la dimension "vacances" des séjours, augmente le désir de participer à la vie collective, et participe à la sécurité des adolescents lors des activités.


  3. Mettre l'accent sur la vie quotidienne du séjour
  4. - Veiller à l'hygiène corporelle de tous;
    - Veiller à une bonne alimentation et à une bonne récupération physique des jeunes malgré les modifications alimentaires et des conditions d'hébergement;


  5. L'implication des jeunes
  6. Puisque les vacances sont un des temps forts du développement des adolescents, leur implication dans le bon déroulement du séjour est une donnée essentielle.

    L'adolescent a :
    - La possibilité de donner son avis;
    - La possibilité de choisir, de modifier le déroulement du séjour, de prendre des initiatives;
    - La possibilité d'être appuyé par l'équipe d'adultes dans la réalisation de projets collectifs ou individuels lors du séjour.


    Donner aux jeunes les moyens et l'envie de se sentir co-responsables de la réussite du séjour est l'une des composantes de la démarche pédagogique.


  7. Une équipe d'adultes engagés dans le projet
  8. Chaque membre de l'équipe doit adhérer au projet de séjour pour assurer une cohérence du message. Il est également important de préciser que les membres de l'équipe sont avant tout animateurs et directeurs, et ne doivent en aucun cas être réduits à des guides, ce qu'ils ne sont pas.

    1. Un travail en équipe :

      - La reconnaissance de l'utilité du rôle de chaque membre de l'équipe;
      - Exploiter au maximum l'expérience de chaque animateur pour permettre un enrichissement du travail d'équipe;
      - L'évaluation périodique du groupe d'adolescents, de la vie de l'équipe, du fonctionnement du séjour et du travail de chacun.

    2. Un comportement spécifique des adultes :

      - Être en parfaite harmonie avec le pays qui nous accueille: respecter les locaux, les coutumes, les autochtones, les horaires (transports, repas…)…;
      - Individuellement, chaque membre de l'équipe doit agir avec une "distance pédagogique" vis-à-vis des jeunes;
      - Collectivement, les adultes doivent se mettre d'accord sur les règles à faire respecter par les jeunes et comment les faire respecter… en évitant la tentation d'une trop grande permissivité et du recours à une rigueur excessive.

    3. Permettre à chacun de trouver sa place dans le groupe :

      - Être vigilant sur les difficultés d'intégration de certains jeunes;
      - De connaître rapidement chaque membre d'un groupe pour mesurer ses capacités d'autonomie et d'organisation;
      - D'assurer un accompagnement à la fois individuel et collectif vers une autonomie adaptée aux capacités;
      - Développer des activités créatives permettant l'expression de ce potentiel que représente le groupe (veillées, jeux…).



  1. LE VOYAGE COMME SUPPORT
    1. Le voyage pour les adolescents
    2. Devenir adulte ce n'est pas vieillir, mais avoir une réflexion.
      Winshluss

      1. Pourquoi les adolescents ?
      2. La construction personnelle des individus, au sens de l'évolution de la personnalité qui nous est propre, est marquée par des étapes qui jalonnent la vie de chacun. Ces étapes peuvent aussi bien être des stades de l'évolution (la marche, l'adolescence…), des rencontres (les copains, une personnalité…), des lieux (l'école, un musée, un stade…) ou autres, desquelles chacun tire une leçon de la vie et poursuit ainsi son apprentissage personnel.

        La famille, l'école, le centre aéré, le club sportif, la bibliothèque, etc. sont autant d'exemples qui contribuent à développer et enrichir la personnalité de chacun. Le centre de vacances en fait, à notre sens, également partie. C'est un moment de la vie privilégié, qui regroupe un peu à lui tout seul un très large panel de possibilités d'enrichissement de soi-même.

        A l'adolescence, moment très particulier dans la formation de tout individu, caractérisée par l'évolution individuelle de la personnalité enfantine vers la personnalité adulte, la nécessité de la construction de repères stables est extrêmement flagrante.

        Que des adolescents s'inscrivent dans un séjour hors de France, qu'ils quittent leur pays, et qu'ils participent à un voyage avec d'autres jeunes de leur âge qu'ils ne connaissent pas, cela est difficile ! Quitter les repères que le jeune est en train de se construire, pour en reconstruire de nouveaux, différents, sur une période donnée, et avoir le recul pour en identifier les effets, voilà une démarche qui demande de la volonté et une sacrée prise de responsabilité !

        Et pourtant, cela est une demande croissante de la part de nos adolescents actuels ! Certes le voyage est davantage démocratisé qu'il y a 20 ans, mais cela signifie-t-il pour autant qu'il fasse partie intégrante de l'éducation de nos jeunes ?

        Ce n'est pas le sentiment que nous avons. Pour nous, partir en voyage à l'étranger demande que l'adolescent s'inscrive dans une démarche volontaire et spécifique. Contrairement à d'autres activités, culturelles, sportives ou de loisirs, qui lui sont plus accessibles au quotidien, le voyage nécessite un réel investissement de la part du jeune. Cela signifie que c'est une décision qui lui demande réflexion et prospection avant de s'engager, et en cela il fait preuve de suffisamment de lucidité pour choisir ou non de voyager.

        Toutefois, il importe aux jeunes de comprendre dans quel état d'esprit ils sont eux-mêmes lorsqu'ils souhaitent voyager, et de commencer à se questionner sur les motivations qui les poussent à prendre cette initiative. C'est pour les aider à trouver ces réponses et à les accompagner dans leurs démarches que Ponts du Monde s'adresse aux adolescents.

Séjour PONTS DU MONDE
  1. Accorder, Associer, Lier, Allier adolescence et tourisme
  2. Nos enfants et adolescents d'aujourd'hui sont les futurs citoyens de notre planète. Ils doivent se construire eux-mêmes et construire leur place au sein de notre société. Ce sont eux qui vont vivre dans le monde tel que nous le façonnons, et ils ont donc eux aussi une part importante à jouer dans l'évolution de celui-ci, de ses bienfaits et de ses dérives.

    Les médias et l'école aujourd'hui sensibilisent les adolescents sur des sujets de société essentiels, pas seulement en France mais à l'échelle planétaire, tels que la gestion de nos ressources naturelles, la lutte contre le réchauffement climatique, la protection de la biodiversité, la réduction de la pauvreté…

    C'est en poursuivant toutes ces actions que, de façon plus pragmatique, Ponts du Monde souhaite contribuer à une prise de conscience "sur le terrain" de tous ces discours théoriques. Qui donc mieux que les adolescents pour éprouver cela ? Pour nous, la rencontre entre les adolescents et les populations locales de cultures différentes est au centre du voyage. C'est en créant un lien de solidarité entre les voyageurs et les populations visitées que nous entendons contribuer à la formation de futurs citoyens du monde, à la formation d'hommes et de femmes responsables.

    Dans cette perspective, PONTS DU MONDE a pour vocation d'initier les adolescents à des pratiques touristiques solidaires, à des pratiques sociales et écologiques respectueuses, qu’ils pourront ensuite perpétuer.


  1. Voyager autrement, oui, mais comment ?
  2. Il existe une multitude de façons de voyager : les hôtels-clubs, les voyages organisés avec tours opérateurs, les voyages entre amis, les voyages seuls, avec sacs à dos, en voiture de location, en transports locaux, etc.
    Nous ne souhaitons pas comparer un mode de voyage avec un autre, ce n'est pas notre but, nous souhaitons simplement présenter et notre vision et notre conception du voyage parmi d'autres.

    PONTS DU MONDE a pour vocation de renouer avec les valeurs fondatrices du tourisme : la découverte d’un pays, d’une culture différente, la rencontre avec l’autre, l’échange.

    En utilisant les transports locaux, en favorisant les échanges avec la population, en découvrant la cuisine locale, en partageant les coutumes locales, PONTS DU MONDE aspire à développer chez le voyageur l’éveil de ses sens, et souhaite ainsi l'inciter à s'imprégner de la culture locale dans un objectif d'enrichissement mutuel avec les autochtones. C'est encore à tout cela que vient s'ajouter la spécificité de "Ponts du Monde": en impliquant directement les populations locales. Par les services et les activités spécifiques que nous offrons localement, l'impact social et économique de ces derniers est directement bénéfique aux populations locales (participation à la vie associative des communautés locales, hébergement chez l’habitant…). Nous laissons le soin aux communautés d’accueil de gérer ces activités, et de partager ensuite les bénéfices de façon équitable entre membres de la population autochtone. 

    Nous tenons toutefois à préciser que le tourisme équitable tel que nous le proposons ne relève aucunement d'une action dite "humanitaire", qui apporte une réponse à des situations d’urgence telles que la famine ou une catastrophe naturelle par exemple. Le but de nos séjours est bien que les adolescents mettent à profit leur voyage afin d’apporter un soutien financier direct aux communautés locales même s'ils contribuent aux projets d’associations locales.


  3. Des actions concrètes
  4. Chaque séjour proposé par PONTS DU MONDE est toujours orienté par ce désir d'échanger avec les autochtones. Cela est possible sous plusieurs formes: activités culturelles, hébergement chez l'habitant, participation à des projets locaux, etc. Quelle que soit la forme retenue, PONTS DU MONDE collabore toujours avec des associations locales.
    Ainsi, grâce à leur participation active aux projets et activités proposées par ces associations, les adolescents apportent directement leur soutien aux populations d’accueil. Par ailleurs, PONTS DU MONDE s’engage à reverser 3 % de ses bénéfices aux associations locales avec lesquelles elle coopère. Dans la plupart des cas cette contribution est monétaire, mais elle peut également correspondre aux coûts des prestations fournies à la structure locale.

    Bien sûr, il ne s'agit ni de favoriser ni de "mépriser" une association aux dépens d'une autre. Nos choix se portent sur des associations dont les projets sont ciblés et auxquels nous pouvons nous associer, tout en gardant toujours à l'esprit que chacun de nos séjour est fondé sur la notion d'échange. Cela signifie un apport mutuel, et donc, à moyen ou à long terme, un enrichissement réciproque.
    C'est ce que nous souhaitons partager par la mise en place de séjours qui contribuent à la protection des milieux, sous la forme d'un tourisme durable, avec pour objectif la gestion des ressources et la préservation des atouts des lieux visités.
    En favorisant la protection de ces zones et en procurant des avantages économiques aux communautés d’accueil et aux organismes veillant à ces zones naturelles, il s'agit de faire prendre conscience aux habitants du pays comme aux adolescents de la nécessité de préserver le capital naturel et culturel d'un site.



  1. FAVORISER L'ACCÈS AU TOURISME POUR TOUS
  2. Certes le voyage s'est très nettement démocratisé depuis 20 ans, mais ce n'est pas pour autant que qu'il est accessible à tous. En effet, et comme sur beaucoup d'autres points dans notre société, les populations aux revenus modestes sont encore celles qui ne peuvent pas y prétendre de manière aussi égalitaire.
    Et pourtant, alors que l'égalité est prônée comme une valeur fondamentale de notre société, il serait injuste de ne pas offrir cette possibilité aux adolescents issus de cette catégorie sociale.
    La possibilité du voyage, de la découverte, de la rencontre, de l'échange, est essentielle et doit pouvoir être proposée à tous, dans l'intérêt de chacun, et notamment dans la construction de l'identité de chaque individu.
    Aussi, en collaboration avec des associations spécialisées, PONTS DU MONDE souhaite faire profiter de tarifs préférentiels à un certain nombre d’adolescents issus de milieux défavorisés.



CONCLUSION

Afin d'atteindre les objectifs fixés, il est indispensable que les membres de l'équipe pédagogique soient convaincus de la tâche qu'ils ont à accomplir et du rôle qu'ils ont à tenir pour y parvenir. Il s'agit d'avoir un comportement d'adulte responsable et cohérent. Etre responsable suppose que chacun ait une conscience claire de ce qu'il fait et connaisse toutes les conséquences de ses actes.

C'est dans cette démarche de disponibilité, d'écoute, de confiance, de responsabilité, autour et pour les jeunes, que vous nous avez confiés, que ce séjour prendra toute sa dimension ludique, sociale, et éducative.


Le monde est un livre et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page...
Saint Augustin



  1. Retour